Je paye 7000 euros d’impôts : comment réduire ses impôts grâce à la protection de l’environnement?

Savez vous que vous pouvez avoir droit à un crédit d’impôts si vous faites des travaux chez vous pour améliorer la performance énergétique de votre habitation, de façon à économiser l’énergie et en consommer moins, cela réduira votre facture, car l’énergie coûte cher, cela vous permettra de réduire vos impôts en plus de cela vous contribuez au développement durable et à la protection de l’environnement, pour préserver la planète aux prochaines générations.

Il est possible d’avoir une réduction d’impôts en réduisant sa consommation d’énergie

Ce dispositif est appelé CITE, crédit d’impôt pour la transition énergétique et il existe depuis le 1er septembre 2014, il remplace simplement le CIDD ou le crédit d’impôt développement durable.

Comment cela se passe ? Une partie de vos impôts sera prélevée pour rembourser ce que vous aurez dépensé pour vos travaux d’amélioration énergétique.

Ainsi, vous aurez 30% de vos impôts réduits sur les dépenses de vos travaux.

Il y a cependant des conditions d’éligibilité, entre autres :

  • Les dépenses ne doivent pas dépasser 8000 euros pour une personne et 16 000 euros pour un couple.
  • Les logements doivent être achevés depuis au moins 2 ans.
  • Les travaux doivent être effectués par des professionnels reconnus et certifiés.

L’avantage du crédit d’impôt pour transition énergétique est que, non seulement vos dépenses sont remboursées en réduisant vos impôts, en plus ce changement réduira également vos facture. En effet on ne se rend pas compte de cela, mais l’énergie nous coûte très cher et vous pouvez payer 1000 euros en moins rien qu’en changeant vos habitudes de consommation énergétique.

Comment consommer moins d’énergie et quels travaux faire ?

Pour commencer, il faudra isoler votre maison pour éviter les déperditions de chaleur, les premiers accusés sont le toit et les combles, les premières cibles de travaux de rénovation.

Les murs viennent en seconde position avec 25% de déperdition de chaleur contre 30% pour le toit, ces derniers peuvent être isolés de l’intérieur ou de l’extérieur, à vous le choix, cependant il reste très recommandé de les isoler.

Passons maintenant aux brèches que tout le monde accuse, il s’agit des portes et fenêtres, pourtant, ces dernières ne sont responsable que de 10% des déperditions. Mais il faut quand même les isoler car 10% sur une facture c’est beaucoup plus qu’une centaine d’euros.

On n’y pense pas souvent, mais la ventilation joue un rôle important, les fuites d’air peuvent vous causer des pertes de 25% de l’énergie générée, pensez donc à améliorer votre système de ventilation de façon à ne pas avoir de fuites.

Les articles en ligne :